Le directeur de l'ONUDC, témoin du succès du programme de conteneurs au Panama

Español | English

Photo: Port of Panama

30 juin 2011 - Le port de Panama a saisi plus de 115 conteneurs (110 contenant des produits contrefaits valant plusieurs millions de dollars et cinq contenant de la cocaïne et de l'héroïne), dans le cadre du programme de contrôle des conteneurs de l'ONUDC et l'Organisation mondiale des douanes (OMD) depuis octobre 2009, date à laquelle le programme a été établi.

Au total, environ 1.200 kg de cocaïne ont été interceptés, la saisie la plus récente ayant été effectuée le 16 juin 2011, lorsque les responsables du programme de contrôle des conteneurs au port de Manzanillo saisirent 174 kg de cocaïne cachés dans un conteneur rempli de valises et de lampes en route depuis la zone franche de Colón vers Rotterdam. Deux mois auparavant, les autorités panaméennes avait découvert dans le port de Balboa 119 kg de cocaïne cachés parmi les conteneurs de café en poudre destinés à Gdynia, en Pologne. Plusieurs caches d'inestimables artefacts culturels et de trésors archéologiques ont également été récemment trouvés cachés dans des livraisons de biens d'équipement ménager venant d'Equateur.

«Le port de Panama - comprenant le canal de Panama et quatre terminaux à conteneurs - est une plaque tournante maritime hautement stratégique, impliquant 11 millions de conteneurs chaque année, et représente de loin le segment le plus important dans le programme de contrôle des conteneurs. L'ONUDC espère réitérer son succès et favoriser les alliances, la coopération et l'échange d'informations avec le Costa Rica et le Guatemala (Puerto Barrios et Puerto Quetzal), avec lesquels l'ONUDC a élargi son programme ", a déclaré le directeur exécutif de l'ONUDC, Mr.Yury Fedotov lors d'une visite à l'unité conjointe d'analyse du programme de contrôle des conteneurs panaméens, à Panama City.

M. Fedotov, accompagné de Gloria Moreno López, directrice des douanes du Panama, a visité le port de Panama le 30 juin et assisté au travail du Programme dans la zone d'inspection du port.

L'ONUDC travaille en étroite collaboration avec les autorités douanières du Panama pour appliquer le Programme de contrôle des conteneurs dans ce pays. En vertu de ce Programme, des unités opérationnelles conjointes ont été établies à Port Balboa et Manzanillo, opérant en collaboration avec les sept organismes suivants: les douanes, l'agence nationale chargée de lutter contre la criminalité liée à la drogue, le département de la police nationale, le département de la police criminelle, le conseil pour la sécurité et la défense nationales, la Garde côtière et les autorités maritimes.

Le personnel de ces unités a été formé et équipé, notamment avec du matériel d'inspection dans le but d'effectuer des évaluations constantes afin d'identifier les conteneurs à haut risque et les inspecter. Le personnel partage également des informations avec ses homologues dans d'autres ports. Il y a actuellement 27 unités déployées dans le monde.

Photo: UNODC Executive Director Yury Fedotov (second left) with Gloria Moreno de López, Director of Customs in Panama (centre) and other officials during the visit to the Panama Port

Le Panama a adhéré au Programme de contrôle des conteneurs en juin 2009 dans l'optique d'améliorer la sécurité des conteneurs au niveau national. Le Programme aide les autorités portuaires des pays en voie de développement à établir des techniques modernes afin d'assurer dans le commerce un contrôle et une application adaptés des marchandises licites.

Le Programme ne cesse de produire des résultats spectaculaires, y compris l'interception des cargaisons maritimes de drogues illicites, d'espèces menacées, de matières dangereuses et d' artefacts culturels volés. Depuis Mars 2006, plus de 40 tonnes de cocaïne, 31 tonnes de cannabis et environ 770 tonnes de précurseurs chimiques (Produits chimiques utilisés dans la manufacture de stupéfiants illégaux) ont été saisis. L'ONUDC travaille actuellement à la réalisation de nouveaux succès dans le cadre d'un programme visant les aéroports internationaux en Afrique occidentale et en Amérique du Sud.

Le Programme de contrôle des conteneurs dans les ports maritimes opère dans 11 pays d'Afrique occidentale, en Amérique latine et en Asie occidentale et centrale (Afghanistan, Bénin, Cap Vert, Costa Rica, Équateur, Ghana, Guatemala, Panama, Pakistan, Sénégal, Togo, Turkménistan). Les sites sélectionnés sont situés dans les principales régions productrices des drogues illicites et le long des routes commerciales maritimes utilisées pour le transbordement de stupéfiants et de précurseurs chimiques. Une expansion en Azerbaïdjan, Géorgie, Iran, Jamaïque et au Kazakhstan est prévue pour cette année.

Reconnaissant le soutien financier du Canada, de l'Allemagne, des Etats-Unis d'Amérique et l'apport par les États-Unis et la Serious Organized Crime Agency (Royaume-Uni) de l'équipement pour le programme au Panama, M. Fedotov a souligné la nécessité de renforcer le contrôle frontières terrestres et aériennes dans la région, où l'ONUDC a acquis une certaine expérience grâce à une initiative similaire en Afrique occidentale et au Brésil, intitulée «AIRCOP», cette dernière visant à établir des unités mixtes dans les aéroports clés sur les routes du trafic de drogue et à faciliter la communication en temps réel.

Informations associées :

ONUDC-OMD Programme de contrôle des conteneurs

Bureau régional de l'ONUDC au Mexique, en Amérique centrale et aux Caraïbes

[close]
Related Videos
    All Multimedia