Séminaire de Budapest pour la promotion mondiale de la Stratégie antiterroriste des Nations Unies

English

Vienne / Budapest. 17 Juin 2011. Le partage de meilleures pratiques et le renforcement des capacités nationales, régionales et mondiales dans la lutte contre le terrorisme ont été au cœur des discussions aujourd'hui à Budapest lors d'un séminaire d'une journée organisé par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), le gouvernement de Hongrie et l'Équipe spéciale de lutte antiterroriste des Nations Unies (CTITF). Des praticiens de plus de 60 organisations gouvernementales et internationales, issus de diverses parties du monde, et spécialisés dans le contre-terrorisme, assistèrent au séminaire, ce dernier visant à promouvoir la stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies ainsi qu'à mettre en évidence les actions concrètes à mettre en œuvre sur les points d'action de la Stratégie tant au  niveau régional que mondial.

Adoptée en 2006 par tous les États membres de l'Organisation des Nations Unies, la Stratégie est la réponse de la communauté internationale au terrorisme. Elle est construite sur quatre piliers qui visent à fournir une réponse internationale et appropriée à cette menace: a) endiguer les conditions propices à la propagation du terrorisme; b) prévenir et combattre le terrorisme; c) développer la capacité des États à prévenir et combattre le terrorisme et renforcer le rôle du système des Nations Unies à cet égard ; et d) garantir le respect des droits de l'Homme pour tous et la primauté du droit comme base fondamentale de la lutte contre le terrorisme.

Alors que la mise en œuvre de la Stratégie ressort principalement de la responsabilité des États membres, les Nations Unies ont quant-à-elles aidé les pays dans leur travail avec la CTITF, ce qui représente à terme plus de 30 programmes différents, bureaux, agences et ministères au sein du système des Nations Unies.

Le séminaire de Budapest fait partie d'une série de réunions permettant aux États membres de mieux appliquer les pratiques et de changer la Stratégie en actions directes et concrètes au niveau national.

Depuis 2003, l'ONUDC, grâce à son Service de prévention du terrorisme, a pu aider 168 pays à ratifier et à mettre en œuvre les instruments juridiques contre le terrorisme et ce faisant a permis la promotion d'une meilleure approche juridique pour contrer le terrorisme.

Dans son allocution envers l'événement de Budapest, le Directeur exécutif de l'ONUDC, Yury Fedotov, a réaffirmé l'engagement de son bureau à travailler avec les pays sur ce sujet. M. Fedotov a déclaré que si les mesures prises jusqu'ici ont été couronnées de succès, il reste beaucoup à faire pour lutter contre le fléau mondial du terrorisme, en particulier en ce qui concerne la coopération renforcée et l'échange d'informations: "Si nous voulons poursuivre la lutte contre le terrorisme pour mieux l'enrayer, alors nous devons intensifier nos efforts derrière le transfert rapide d'informations. Si la Stratégie antiterroriste  des Nations Unies est de continuer à faire des percées dans la lutte contre ce crime alors nous devons coopérer sur toutes les questions et à tous les niveaux. "

Le travail de l'ONUDC contre le terrorisme consiste à répondre aux préoccupations des États membres et aux préoccupations croissantes sur la question des victimes, ainsi que sur les connexions possibles entre le terrorisme et les activités criminelles qui y sont liées. En Mars 2011 un colloque fut organisé à Vienne réunissant 100 pays afin d'examiner la manière de renforcer les solutions face au terrorisme en dénoncant de telles connexions criminelles, et également de souligner la nécessité d'un soutien accru aux victimes du terrorisme.

L'ONUDC est un membre clé de l'Équipe spéciale de la lutte contre le terrorisme des Nations Unies et a joué un rôle actif en soutenant la mise en œuvre de la Stratégie globale antiterroriste en Asie centrale et dans d'autres régions. Ainsi, des projets de l'Office en Afghanistan et dans les pays voisins sont un exemple de mise en œuvre réussie de la Stratégie aux niveaux national et régional.

En plus d'assister au séminaire M. Fedotov a rencontré plusieurs hauts fonctionnaires, dont János Martonyi, ministre hongrois des Affaires étrangères et Sándor Pintér, ministre de l'Intérieur. Le Directeur exécutif profita des réunions pour discuter d'un large éventail de questions, comprenant la prévention du terrorisme, les drogues illicites et le crime organisé.

M. Fedotov a salué l'accueil de la Hongrie quant à la tenue du  Séminaire sur le contre-terrorisme, tout en notant que durant la Présidence du Conseil de l'Union européenne, le gouvernement avait accordé une importance significative au  renforcement de la coopération internationale et le partage des meilleures pratiques dans la mise en œuvre de la Stratégie globale antiterroriste des Nations Unies, y compris en favorisant le plein respect des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité. Il a également examiné les liens entre le terrorisme et le crime organisé et a noté que l'ONUDC se réjouit de poursuivre et de renforcer la coopération avec le Gouvernement de Hongrie.

Pour d'avantage d'informations, veuillez contacter:

Janos Tisovszky, Acting Director: United Nations Information Service

T: (+43-1) 26060-5676 | M: (+43-699) 1459-5676 | E: janos.tisovszky@unvienna.org

Ou

Kevin Town, Associate Public Information Officer: ONUDC

T: (+43-1) 26060-5575 | M: (+43-699) 1459-5575 | E: kevin.town@unodc.org

Sites Web associés:

www.un.org/terrorism

www.unodc.org/terrorism

[close]
Related Videos
    All Multimedia