La Commission pour la prévention du crime et la justice pénale s'est achevée en consacrant l'importance de l'état de droit

22nd Session of the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice, Vienna, 22-26 April 201330 avril 2013 - La 22ème session de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale s'est close la semaine dernière en soulignant l'importance de l'état de droit et son rôle de soutien pour les hommes, les femmes et les enfants du monde entier.

Lors de son discours de clôture, le Directeur exécutif de l'ONUDC, Yury Fedotov s'est inspiré de la Déclaration du Millénaire en déclarant :

« Seul l'état de droit, fondé sur l'esprit des droits fondamentaux de l'homme, peut offrir la structure nécessaire pour délivrer les hommes, les femmes et les enfants de « … la violence, l'oppression ou l'injustice.» C'est là l'essence même de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale : une commission sur le crime pour arrêter que les crimes ne soient commis.»

M. Fedotov a également relevé l'importance des résolutions passées sur le terrorisme et la criminalité liée aux espèces sauvages. Il a déclaré à ce propos que les récentes attaques terroristes à travers le monde ont contraint la communauté internationale à se pencher de nouveau sur cette forme de criminalité. Selon M. Fedotov, les deux résolutions passées sur le terrorisme ont réaffirmé « notre engagement à nous attaquer à ce problème mondial ».

À propos de la criminalité liée aux espèces sauvages, M. Fedotov a déclaré que la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée offrait un outil dynamique pouvant être utilisé pour arrêter les braconniers, les trafiquants et les vendeurs. La résolution encourage les États Membres à prendre des mesures appropriées pour prévenir et lutter contre le trafic illicite.

M. Fedotov a salué le travail des États Membres, qui ont proposé et voté une large palette de résolutions dans le domaine de la prévention du crime et la justice pénale. Il a noté : « chacune de ces résolutions apporte une importante contribution aux travaux de la Commission… Elles mettent en relief la profondeur intellectuelle de ces travaux, mais aussi sa volonté de faire pleinement usage de la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée. »

La Commission pour la prévention du crime et la justice pénale est l'organe central chargé du traitement des questions de criminalité au sein du système des Nations Unies. Elle formule des politiques et recommandations internationales sur les problématiques de justice pénale, notamment la traite des personnes, la criminalité transnationale et plusieurs aspects de la prévention du terrorisme. Outre l'adoption des résolutions, plus de 30 événements ont été organisés en marge de la Commission. Un nombre record de participants a été atteint cette année, avec 900 représentants des États Membres, de la société civile et des médias.

Informations complémentaires:

Twenty-second Session of the Commission on Crime Prevention and Criminal Justice

Draft Resolutions and Decisions

[close]
Related Videos
    All Multimedia