L'aéroport de Mexico City a un message pour les voyageurs: les humains ne sont pas à vendre

Photo: UNODC English / Anglais

11 janvier 2011 - Avec plus de 23 millions de voyageurs par an, l'aéroport international Benito Juarez est la porte d'entrée internationale et nationale du Mexique, ainsi que le centre le plus achalandé de l'Amérique latine en matière de trafic de passagers et de mouvements aéroportuaire. En tant que tel, il est un lieu idéal pour diffuser des messages aux voyageurs sur un crime qui nous déshonore tous - celui de la traite des êtres humains.

Reconnaissant le potentiel communicationnel autour de ce carrefour à fort trafic, l'UNODC et les autorités aéroportuaires du Mexique ont commencé à diffuser des annonces de service public sur le trafic humain à travers le grand nombre d'écrans de télévision disposés dans deux terminaux de l'aéroport.

Il s'agit d'un résultat concret de l'adoption de la campagne Blue Heart au Mexique de l'UNODC par le président Felipe Calderon en avril 2010. Depuis son adoption, la campagne nationale Blue Heart est devenue la plus importante initiative du Mexique contre la traite des êtres humains. 28 entités fédérales, neuf Etats mexicains, le pouvoir législatif, les entreprises privées et des milliers de personnes se sont joint à la campagne.

Récemment, le Mexico State Congress a adopté une résolution chargeant tous les membres du Congrès à porter le badge "Blue Heart" et afficher la bannière Blue Heart sur les sites gouvernementaux.

"Nous sommes certainement touché et impressionné par la réponse positive de nos partenaires mexicains, et nous exhortons les nouvelles parties prenantes à soutenir nos efforts pour continuer à développer cette initiative phare", dit Felipe De La Torre, l'expert de l'UNODC sur la prévention du crime et le coordonnateur de la campagne Blue Heart au Mexique.

Microsoft

Un autre partenaire stratégique du secteur privé qui a contribué à diffuser le message de la campagne sur la traite des êtres humains au Mexique est la multinationale Microsoft. Microsoft a affiché la bannière Blue Heart sur le site Web de Microsoft MSN au Mexique, qui attire des millions d'utilisateurs chaque jour. En à peine trois heures après le lancement officiel en ligne, des centaines de milliers d'utilisateurs d'Internet ont été informés des actes, des moyens et des fins du trafic d'êtres humains - une première étape clé dans la lutte contre ce crime. En 2011, ce partenariat avec Microsoft s'apprête à être renforcée avec l'incorporation de pourparlers Blue Heart dans des ateliers nationaux que Microsoft va réaliser au Mexique pour aider à protéger les enfants contre la cybercriminalité.

"L'Internet, en particulier les réseaux sociaux, est devenue un véritable paradis pour les trafiquants et les pédophiles qui séduisent les enfants vulnérables et les adolescents à des fins d'exploitation sexuelle», explique M. De La Torre. "Nous sommes particulièrement satisfaits de l'implication des entreprises telles que Microsoft, dont les grandes chaînes de diffusion vont être utilisés pour éduquer nos communautés sur l'utilisation sécuritaire et responsable de l'Internet afin de prévenir la traite des personnes et la pornographie impliquant des enfants".

L'art et le sport

En Juin 2010, le Musée d'Art Contemporain de l'Université de Mexico, la plus grande institution publique au Mexique, a organisé un stand Blue Heart campagne où les étudiants, les spécialistes de l'art, les enfants et les visiteurs ont reçu des informations sur la traite des personnes. Le stand a également offert l'opportunité aux visiteurs de signer le Blue Heart Pact, un ensemble de promesses en ligne dont les militants s'engage à lutter contre le trafic humain.

En août 2010, pour exprimer leur solidarité avec les victimes de la traite des êtres humains, près de mille athlètes professionnels et amateurs ont pris part aux onze kilomètres du Blue Heart race au parc de Chapultepec dans la ville de Mexico. Les coureurs ont été accueillis à la ligne d'arrivé par l'UNODC et le gouvernement fédéral du personnel qui leurs ont offert des matériaux de la campagne Blue Heart.

Note :

Fonds de contributions volontaires pour les victimes de la traite des êtres humains

Dans un effort pour aider les victimes de la traite des êtres humains, le Secrétaire général Ban Ki-moon, en Novembre 2010, a lancé l' United Nations Voluntary Trust Fund for Victims of Trafficking in Persons. Le Fonds de contribution est l'un des éléments les plus importants du nouveau Plan d'Action Mondial des Nations Unies pour la lutte contre la traite des personnes, adopté par l'Assemblée générale en Juillet 2010. Il fournira une aide humanitaire, juridique et financière aux victimes de la traite des êtres humains dans le but d'augmenter le nombre des victimes secouru et pris en charge, et d'élargir l'étendue de l'aide qu'elles reçoivent. L'UNODC administrera le Fonds, avec l'avis d'un conseil d'administration nommé par le Secrétaire général, conformément au Règlement financier et les règles de l'Organisation des Nations Unies et les politiques et procédures pertinentes promulguées par le Secrétaire général.

Informations Complémentaires:

United Nations Voluntary Trust Fund for Victims of Trafficking in Persons

Blue Heart Campaign (Mexico)

[close]
Related Videos
    All Multimedia