Éducation à la citoyenneté mondiale au service de l'état de droit 

 

Le partenariat ONUDC/UNESCO

S'attaquer aux défis contemporains qui menacent la paix, la justice et l'état de droit revêt une importance cruciale pour de nombreuses sociétés dans le monde, notamment suite aux réactions de rejet récemment observées dans ce domaine, qui portent atteinte aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales. Pour promouvoir l'état de droit par l'éducation, l'initiative Éducation pour la justice (E4J) de l'ONUDC a noué un partenariat avec l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Intitulé « Promouvoir l'état de droit par l'éducation à la citoyenneté mondiale: Faire les bons choix », ce partenariat aidera les professionnels de l'éducation à concevoir et à mettre en œuvre des interventions éducatives qui permettront aux élèves d'acquérir les connaissances, les comportements et les compétences nécessaires pour participer à la société de manière constructive et responsable. Cela implique de promouvoir le principe de justice et d'aider à mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.

Dans le cadre de ce partenariat, les deux organisations ont élaboré conjointement un guide intitulé : «  Renforcer l'état de droit par l'éducation : Un guide à l'intention des décideurs ». Ce document fournit des orientations aux décideurs et aux autres professionnels de l'éducation au niveau du primaire et du secondaire sur la manière dont le secteur de l'éducation peut jouer son rôle dans l'édification  de sociétés justes et pacifiques.

Objectifs

En renforçant les capacités des décideurs, des concepteurs de programmes scolaires, des formateurs d'enseignants et des éducateurs, le partenariat vise à donner aux apprenants les moyens de participer à la société en tant qu'agents du changement constructifs et responsables sur le plan éthique, soutenant la justice et les institutions solides. Cela aura pour effet de rendre les sociétés plus résilientes face à la criminalité, à la violence et à la corruption, et ainsi de favoriser l'état de droit et l'instauration d'une culture de la légalité.

Grâce à la mise en commun des savoir-faire des deux organisations en matière d'éducation, d'état de droit et de prévention de la criminalité, un ensemble d'outils et d'activités seront mis au point dans le cadre du partenariat. Il s'agira notamment de documents d'orientation à l'intention des décideurs, de référentiels destinés aux éducateurs de l'enseignement primaire et secondaire et d'ateliers de renforcement des capacités fondés sur les ressources ainsi élaborées. Le partenariat visera en outre à promouvoir la prévention de l'extrémisme violent par l'éducation.

Cadre

Ces activités s'inscrivent dans le cadre des travaux que mène actuellement l'UNESCO sur l'éducation à la citoyenneté mondiale et visent à soutenir l'initiative Éducation pour la justice (E4J), qui est une composante du Programme mondial de l'ONUDC pour la mise en œuvre de la Déclaration de Doha. Le partenariat contribue directement à la réalisation des objectifs de développement durable n o 4 (en particulier de la cible 4.7) et n o 16, qui appellent à une éducation de qualité et à l'instauration de la paix, de la justice et d'institutions efficaces.